Abonnez vous à l'info lettre

Licenciements à Montcigale

Les 56 licenciements de Moncigale

Les craintes que j'avais pu exprimer lors de différents conseils municipaux se sont avérées malheureusement bel et bien fondées.

Dans un tel contexte, j'avais demandé une union de tous les élus, quels que soient leurs bords politiques dans un seul objectif : défendre l'emploi sur notre ville. 
Les élus locaux ne sont pas forcément compétent pour analyser la stratégie industrielle d'un groupe tel que Belvédère et sa filiale Moncigale, en revanche ils ont obligation de soutenir l'emploi première préoccupation des Beaucairois.

Je fais confiance aux salariés et à leurs représentants les syndicats pour discuter avec lucidité des solutions possibles pour éviter la déliquescence d'un outil industriel majeur pour notre ville, et plus particulièrement pour notre viticulture. Il semble regrettable de procéder à des licenciements au moment ou les perspectives d'avenir paraissent s'éclaircir. 


Tous les élus se sont plus ou moins regroupés sur ces positions, sauf un : M. Bourbousson. Je lui ai dit que je ne comprenais pas sa position, je lui ai demandé quel intérêt il avait à être actionnaire? Pour pouvoir siéger au conseil d'administration du groupe ? Comme souvent il ne m'a pas répondu. Sa place aurait été aux cotés de ceux qui luttent pour préserver les emplois sur Beaucaire et avec les autres élus.

Christophe André

Commentaires
Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires






Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.