Abonnez vous à l'info lettre

Rapport de la chambre des comptes : il est temps de prendre des mesures

Posté le 28.01.2014 à 19:26
Bookmark and Share

Le rapport de la CDC sur la gestion de Jacques Bourbousson doit inaugurer le changement

Les éléments communiqués par Midi Libre sur le rapport de la Chambre Régionale des Comptes confirment les propos que nous tenons depuis plusieurs années :


- Les dépenses de la mairie, en particuliers les frais de restauration, communication, cabinet du Maire, corridas sont en très forte augmentation.


- Il y a d’importants problèmes de management et gestion du personnel, notamment en rapport avec des personnes embauchées par complaisance, qui jettent le discrédit sur l’ensemble des employés municipaux.


- Les investissements de la ville sont en très forte baisse.
Le rapport ne prend pas en compte l’année 2013 durant laquelle les dépenses, notamment de personnel, ont continué à croître de manière inconsidérée (+ 175 000 euros de charges de personnel imprévues votées lors du dernier conseil municipal du 16/12/13).


Ces révélations dénotent des graves dysfonctionnements imputables avant tout aux errements de gestionnaire dont M. Bourbousson a fait preuve dans toutes les structures qu’il a eu à diriger.

Je tiens aussi à ne pas amalgamer tous les élus et administratifs, la grande majorité des agents territoriaux de la ville et de l’intercommunalité font correctement leur travail. Le rapport épingle d’importantes carences, mais certains employés, par leur intégrité, leur sens du service public ont aussi permis que les dérives en tout genre ne soient pas plus grandes encore.

 

Voici ce que nous proposons pour répondre aux problèmes de gestion soulevés par la chambre régionale des comptes :

 


- Audit financier complet de la ville par un cabinet indépendant.


- Application stricte de la loi dans la gestion du personnel communal, refonte du management.


- Diminution de 50 % des frais du cabinet du maire (personnel, représentations, communication, voitures de fonction).


- Diminution des frais de corrida par une organisation moins coûteuse de novilladas en privilégiant les élevages de proximité.


- Baisse des indemnités des élus.


- Diminution de plus de 50% des dépenses de restaurants, ces dernières devront être réparties dans tous les établissements de la ville sans exception.


Je suis chef d’entreprise, mon expérience de gestionnaire me permet d’avancer qu’il sera notamment indispensable de s’appuyer sur une comptabilité analytique scrupuleuse et rigoureuse. Des tableaux de bord détaillés pour chaque service et actions de la ville devront être mis en place et accessibles aux élus (y compris d’opposition), administratifs mais aussi aux citoyens.

Christophe André, candidat aux élections à Beaucaire

Commentaires
Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires






Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.