Abonnez vous à l'info lettre

Mairie FN - Beaucaire, Gard - Faits & Chiffres

Posté le 26.03.2015 à 17:19
Bookmark and Share

Un an jour pour jour que M. Sanchez est installé à la Mairie de Beaucaire. Nous connaissons les causes de son élection : ras le bol, volonté de changement, de rupture. Mais qu’a fait réellement M. Sanchez depuis les 12 derniers mois ? Nous vous apportons quelques éléments de réponses pour vous éclairer.

Gestion

Dans le bulletin municipal de la ville de Beaucaire il est annoncé 2 millions d’euros d’économies, mais regardez les chiffres officiels du compte administratif de la ville sur le premier exercice de la municipalité FN (Budget voté par elle) :

+ 470 000 euros de budget de fonctionnement 

+ 270 000 euros de frais de personnel en 2014

+ 320 000 euros d’endettement

+ 12,5 % de personnel au cabinet du Maire

moins 220 000 euros d’investissements dans les écoles (investissements annulés)

 

Ils mentent

M. Sanchez a été élu Maire de Beaucaire il y a un an, devinez où il se présente pour les élections départementales ? Sur le canton de Margueritte comme remplaçant ! Devinez avec qui il se présente en titulaire ? Son directeur de cabinet à Beaucaire M. Gilet, élu municipal d’opposition à Nîmes.

Ils disent aux Beaucairois qu’ils sont élus ou cadres de terrain, consacrant 100 % de leur temps pour la ville de Beaucaire, ils mentent. Demain si ils sont élus ils sillonneront les villes de Bouillargues, Caissargues, Garons, Manduel, Marguerittes, Poulx et Rodilhan.

Qui représente le FN à Beaucaire aux élections départementales ?

M. Fuster, Mme Corbières dont le mari est adjoint à la ville, aucune de ces personnes n’habite à Beaucaire, c’est cela la proximité des élus FN ?

Petit jeu de piste des candidats FN aux départementales en lien avec Beaucaire :

  • Yvan Corbières adjoint, se présente à Bagnols sur Cèze.
  • Viviane Tisseur, adjointe, se présente à Marguerittes.
  • Jérémie Boulet, membre du cabinet du maire de la ville de Beaucaire, se présente à Alès
  • Peter Sterligov, « manager » aux ateliers municipaux à Beaucaire, se présente à Nîmes.
  • Attalah Elias, récemment recruté comme directeur de l’urbanisme (poste doublé, il y avait déjà un directeur pour cette fonction), se présente à Montpellier.

+ M. Sanchez et M. Gilet qui se présentent sur Marguerittes

 

Best Of

« Je ne pratique pas la politique du slip », « vous devriez consulter un psychiatre », « vous êtes une chique molle », « je me lève le cul », voilà comment le poli M. Sanchez déraille et parle aux conseillers municipaux d’opposition quand il ne leur coupe pas le micro, en moyenne entre 3 et 10 fois par conseil municipal.

 

Couleurs

Le bleu blanc rouge pour le 14 juillet oui, pour la décoration de la ville à Noël, on n’a pas trop compris le lien.

 

Justice

11 le nombre de délibérations engagés par M. Sanchez en conseil municipal depuis le début de son mandat pour des frais de justice. Des enseignants ont refusé de lui serrer la main, il attaque. Il n’est pas certain que les mesures de compression de l’opposition municipale sont légales, il dépenses l’argent des beaucairois auprès d’un avocat pour s’en assurer.

 

Condamné

À chaque conseil municipal, M. Sanchez tente d’intimider ses interlocuteurs en les menaçant de porter plainte. À notre connaissance, le seul membre du conseil municipal ayant été condamné n’est autre que M. Sanchez lui même pour une affaire de diffusion de propos racistes.

 

Employés municipaux

Bien sur il fallait mettre de l’ordre dans les services municipaux. Mais pas n’importe comment, pas simplement en s’appuyant sur les opinions d’untel ou untel et non sur ses compétences et son implication. Il faut savoir agir contre ceux qui ne s’impliquent pas, mais aussi récompenser ceux qui sont consciencieux et dynamiques.

 

Audit bidon ?

14 000 euros c’est la somme dépensé par M. Sanchez pour un audit (bidon ?) mené par des proches du Front National, dont la société a été créée entre les 2 tours de l’élection municipale.

 

Recalé !

Le préfet du Gard a refusé d’homologuer le contrat de travail au cabinet du Maire de M.  Damien Rieu porte parole de Génération identitaire. Il annonce sur les réseaux sociaux être sous contrôle judiciaire.  Les élus d’opposition avaient dénoncé cette embauche qui aurait pu profiter à un jeune Beaucairois.

 

Chrétiens

M. Sanchez a défilé pour soutenir les Chrétiens d’orient. Par contre nous n’avons pas entendu ces derniers temps la mairie de Beaucaire soutenir la communauté juive, suite aux agressions subies.

 

40 000 euros

C’est le montant voté par M. Sanchez pour faire venir un DJ dans les arènes de Beaucaire. Ce DJ Suisse annonce sur sa page facebook qu’il se déplace pour 6000 euros par soirée. Où va la différence ?

 

Crèche et Chippendales

La crèche pour Noël, ça semble logique, mais les Chippendales payés par la Mairie pour la Saint Valentin, c’est déplacé.

 

Maison de retraite fin !

Fermeture annoncée de la maison de retraite Saint Vincent en centre ville, on ne verra plus ces personnes âgées sur le cours Gambetta, le long du canal. C’est regrettable de voir une décision pareille sans que la mairie ne se batte. 

 

Charli(n)e à Beaucaire

M. Sanchez a refusé de participer à la manifestation regroupant tous les mouvements politiques et associations toutes tendances confondues. Il souhaitait « organiser une manifestation indépendante, sans connotation politique », mais sa patronne Mme LePen s’est invitée à Beaucaire pour semer la discorde le jour où la France entière montrait sa dignité dans le respect et la tolérance.

 

Christophe André
Cristelle Hugounenq
Yves Germain
Dominique Pierre
Élus d’opposition au conseil municipal de Beaucaire
 

 

 

Commentaires
Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires






Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.