Les 2 méthodes de M. Sanchez en Conseil Municipal envers ses opposants

Méthode 1 : L'insulte

Lorsque Christophe André lui demande : « si il n’a pas passé du temps à faire la campagne électorale pour les élections départementales sur Marguerittes ? » Sa réponse en Vidéo. Autres insultes entendues en conseil municipal vis à vis des conseillers municipaux : « votre cas relève de la psychiatrie », « arrêtez de taper dans la pot d’herbe », « vous avez fumé la moquette", "vous n’êtes bon qu’à courir après le cul des taureaux", "vous êtes un âne".

Méthode 2 : La provocation

Au sujet du vote du budget, incapable de répondre sur le fond aux arguments de Christophe André sur le doublement de la dette et les dépenses hallucinantes des frais du cabinet du maire, il préfère la voie de la provocation et une longue tirade apparemment murement préparée.

Dans le même conseil, complétement dépassé par les événements, il fait éva­cuer la salle (article Midi Libre). Il ment en prétendant que Christophe André a tenu des propos désobligeants envers deux « pôvres » employés de Mairie.  

Qui sont ces prétendus employés ?

M. Gillet, directeur cabinet (secrétaire dé­partemental du FN)

Mme Sembach , chef de cabinet (respon­sable des adhésions au FN).

Tous les deux aux ordres et rémunérés en dehors des règles du régime des fonction­naires

Groupe d’élus d’opposition Beaucaire 2014